Quelle folie commettent les PDG les plus aventuriers sur les réseaux sociaux ?

  • 19 novembre 2014
  • 11604x

Ils font tout simplement comme moi. Ils acceptent toutes les invitations LinkedIn, et toutes les demandes d'ajout sur Facebook. Du moins, ils devraient. Pourquoi fais-je ça ? Continuez à lire cet article, et vous comprendrez.

Jaroslav Šedivý

Non, je ne suis pas fou. J'ai de très bonnes raisons d'accepter toutes les demandes reçues sur ces deux réseaux sociaux, raisons que je trouve acceptables.

Voici mes dix raisons...

  1. « Confidentialité », qu'est-ce que c'est que ça ?

    Je n'ai jamais compris les gens qui lançaient des débats concernant la vie privée sur Internet. Qu'est-ce que les gens savent sur moi ? Rien ! Moi seul partage et contrôle les informations me concernant sur Facebook et ailleurs. Alors pourquoi en faire tout un plat ?
  2. Recommandations

    Vous savez très certainement que la façon la plus simple pour trouver un bon emploi est d'avoir été recommandé par quelqu'un. Si jamais l'envie me prenait de travailler pour quelqu'un, mes chances seraient bien plus élevées avec un large réseau de contacts.
  3. Entreprise personnalisée

    La plupart de mes contacts m'ont probablement découvert à travers mon entreprise, Teahouse. Une fois en contact avec moi, Teahouse gagne une dimension personnelle et cesse d'être vue comme une entreprise anonyme. Teahouse est alors perçue comme une entreprise fiable.
  4. Conseils

    Deux avis valent mieux qu'un. En cas de doute, il me suffit de demander conseil sur Facebook ou LinkedIn, et en quelques minutes (ou quelques heures), je reçois un tas de retours. Les gens me disent ce qu'ils pensent de ma décision, ou bien ce qu'ils auraient fait différemment à ma place.
  5. Participation plus forte

    Les personnes qui m'ont ajouté dans leurs contacts personnels participent plus facilement aux discussions, aux débats et aux jeux concours que ceux qui ont seulement cliqué sur « j'aime » sur la page de mon entreprise Teahouse Transport.
  6. Simplicité

    Je n'ai pas le temps, ni l'envie de gérer deux comptes différents sur chaque réseau social : un compte personnel, et un compte « personnalité publique ». Maintenant j'en ai qu'un seul qui est bien tenu, et cela me va très bien comme ça.
  7. Garantie pour les clients

    Lorsque nous avons des PDG dans nos listes d'amis, nous sommes rassurés, n'est-ce pas ? De cette façon, nous pouvons toujours joindre quelqu'un de haut placé si le service client n'est pas satisfaisant. (Si vous n'êtes pas satisfait des services de Teahouse, faites-le-moi savoir sans hésiter, et je ferai le nécessaire pour résoudre la situation. Je pense vraiment ce que je dis !)
  8. Aventure

    Lorsqu'on aime le marketing en ligne comme moi, il s'agit là d'un bon challenge. Je serai prudent lorsque je serai vieux. Je suis tout simplement trop curieux pour ne pas tenter une telle expérience.
  9. Score Klout

    Plus j'ai de contacts sur les réseaux sociaux, plus j'ai de groupes de contacts avec qui partager mes contenus, et plus j'augmente mon score Klout. Je ne suis pas Barack Obama, et ce n'est pas mon but... J'espère.
  10. Vitamine B

    « Quoi ? Une vitamine ? » Exactement. Les allemands utilisent le terme « Vitamine B » (Beziehung) pour désigner une sorte de privilège, un avantage que l'on possède lorsque nous sommes à la recherche d'un emploi par exemple. Avoir dans votre liste d'amis le PDG de Teahouse peut ne pas beaucoup vous aider dans la vie...

Mais si vous ne l'avez pas dans vos contacts, il est certain que cela ne vous aidera pas.

Êtes-vous prêt à vérifier si j'accepte vraiment toutes les demandes d'ajout et toutes les invitations ?

Ajoutez-moi sur LinkedIn.

Ou sur Facebook.

Jaroslav Šedivý CEO Teahouse Transport

Commentaires